Qui inviter pour sa pendaison de crémaillière ?

La bonne pratique : faire une liste

La pendaison de crémaillère si on oublie ses aspects traditionnels est surtout une bonne excuse pour inviter tous ses amis et faire une grande soirée festive. Commençons par le commencement, comme pour toutes les fêtes et événements, les invités sont les plus importants.

Au début cette question semble quelque peu anodine mais finalement, quand on y réfléchit davantage, on se rend compte que collègues, amis d’enfance, famille, voisins, amis divers et variés ne font pas toujours bon ménage. Surtout si vous fêtez votre installation avec une autre personne, ami , ou conjoint, veillez tout d’abord à faire une LISTE.

Sur cette liste, il doit figurer les invités souhaités, à qui vous enverrez bien entendu un message pour les inviter et leur demander de confirmer leur présence.

Et surtout, pensez que votre lieu d’habitation n’est pas extensible, et que beaucoup de monde dans un espace restreint ça fait des dégâts, et crée beaucoup de bruits et de contraintes. Un comité restreint n’est pas pour autant la solution : plus on est de fou plus on rit.

Si vous ne voulez vexer personne et que votre nouveau « chez vous » est trop petit, n’hésitez pas à organiser plusieurs pendaisons de crémaillère plutôt qu’inviter tout le monde à la fois et que la fête tourne en « Projet X ».

Connaître le nombre d’invités à l’avance présente plusieurs avantages : vous pourrez prévoir des activités adaptées, des quantités de nourriture et de boissons en conséquence, et selon votre budget vous pouvez également demander à chacun d’apporter quelque chose de particulier.

Maintenant que vous êtes convaincu de l’utilité de faire une liste, vient la question de savoir qui mettre sur cette fameuse liste.

Qui inviter à sa pendaison de crémaillère ?

En 1er : la famille proche (bien entendu en fonction de la fête que vous voulez organiser, inviter grand mamy Jeanne peut poser problème, pas question que la fête tourne en remake de repas de famille à Noël. D’où l’idée de faire plusieurs soirées plus ou moins dynamiques selon les invités : personne n’est vexé, mamy Jeanne sera invité une prochaine fois).

En 2e : les amis (attention il y a une distinction entre les amis et les copains, il s’agit ici des personnes les plus proches avec qui vous avez progressivement développé une relation de confiance).

En 3e : les copains (là ça devient délicat parce que le terme copains regroupe beaucoup de monde, le plus simple est de n’inviter que les personnes que vous avez envie de voir. Surtout il ne faut pas se sentir obligé d’inviter des personnes pour éviter de les vexer. La pendaison de crémaillère se doit d’être festive, bon enfant et surtout le but est de montrer à vos proches combien vous êtes heureux de vous installer, ce n’est pas le lieu du copinage hypocrite).

En 4e : les relations et connaissances à développer, ou « en bonne voie » (il s’agit des personnes avec qui le feeling passe bien et que vous voudriez connaître davantage. Attention cependant à ne pas inviter vos relations professionnelles : vous ne pourrez pas vous occuper d’eux car vous serez en train de courir de droite à gauche toute la soirée en vérifiant que tout ce passe bien, et vous montrer sous votre jour « fêtard » n’est pas toujours une idée judicieuse. Il est recommandé alors d’organiser une soirée plus « posée » afin de pouvoir discuter et faire connaissance sympathiquement).




Les amis de mes amis sont toujours mes amis… ou pas

« Est-ce-que je peux ramener  …? » On vous posera nécessairement la question, et c’est vraiment difficile de refuser. Que faire alors pour éviter que votre maison soit envahie d’illustres inconnus ? Le mieux est de préciser à vos copains (les amis s’en doutent déjà) que votre salon n’est pas extensible et que ils seraient gentil de venir seul pour éviter tout débordement et que vous êtes heureux de les voir « eux » en particulier. Ensuite, il faut évaluer au cas par cas les demandes qui vous sont faites quant à l’invitation de nouvelles personnes : est-ce justifié ou non ?

– ma cousine est en WE chez moi, puis-je venir avec elle ? => fait prévu avant l’invitation, contraignant, si la fameuse cousine ne vient pas alors votre invité ne pourra pas venir non plus : la cousine (si il y a assez de place) peut venir

– j’ai un copain qui ne sait pas quoi faire de sa soirée je peux l’emmener ? => votre invité a, soit pitié de son ami, soit peur de s’ennuyer à votre pendaison de crémaillère, dans ce cas je pense qu’il vaudrait mieux refuser avant que votre invité ne propose à toute sa bande d’amis. A vous cependant de vérifier que la soirée se passe bien pour lui, et s’il ne vient pas, considérez qu’il a fait sciemment un choix entre vous et son copain.

Exemples d’invitations    Blog jeux et activités